Who are you?

Publié le par Gorgonzolla

Chers lecteurs,

Vous qui me lisez depuis quelques temps, laissez moi donc un petit message pour me dire qui vous êtes et comment vous êtes arrivés à me lire... 

Pas obligé de me laisser vos vrais prénoms, votre nom d'artiste me suffit largement ;-)  

Dites moi ce que vous aimez faire dans la vie, pourquoi vous me lisez, ce que vous venez chercher sur ce blog, ce que vous y trouvez d'intéressant, de moins intéressant...

Bref, racontez moi un peu de vous...

 

<< Précédent - Sommaire - Suivant >>

Publié dans Un peu de fromage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mirena 12/11/2006 19:16

Bonsoir Marquis,Un petit bonjour pour vous dire que j'apprécie beaucoup votre blog, que j'ai découvert il y a quelques semaines.Et cela, pour deux raisons principales :    - Tout d'abord, je suis dans la même situation (sauf que c'est inversé : moi (la fille) je suis tombée sous le charme d'un collègue ... ). Donc vos réflexions/rêveries me parlent beaucoup....    - D'autre part, votre style est très agréable à lire.A bientôt et au plaisir de lire la suite de vos aventures ;-)

Gorgonzolla 12/11/2006 20:36

Merci pour le compliment Mirena... Et bienvenue au club de ceux qui aiment en secret...

Frédérique 04/11/2006 20:33

Je suis arrivée sur ce blog par hasard , on ne peut pas dire que je le suis depuis lontemps mais suis remontée du lien de la plafonnisation jusque là haut... Par hasard en trouvant le lien sur le forum Auféminin...  Dans une réponse intitulée "A mon avis..." postée le 29 octobre à 20h12... Je me doute que ça ne demandait pas tant de détail mais puisque je n'ai pas encore fermé la fenêtre, j'ai les détails alors je les donne...
Pourquoi l'avoir lu ? Parce que c'est très bien écrit, j'aimerai bien dire "une jolie histoire" mais vu que ça n'en est pas une mais la réalité, parce que ça touche aux sentiments et qu'on en ressent tous...
Qui je suis moi... Une jeune fille de 18 ans derrière l'écran de son ordinateur... Ce que j'aime : la lecture, la musique, le bruit de la pluie qui tombe, me promener en observant la Lune, immmortaliser mon entourage en photo au risque de le faire râler, plein de petites choses sans grande importance...  

Gorgonzolla 05/11/2006 08:46

Bienvenue sur mon blog, jeune fille. Ca me fait très plaisir d'avoir parmi mes lecteurs quelqu'un de la génération de ma petite soeur. Reviens me voir quand tu veux!

Chris 03/11/2006 16:16

Eh bien pour ma part, je découvre votre blog grâce à un commentaire que vous avez laissé dans le mien... :-)
Je me présente, Chris, pouf professionnelle. Je traduis : vraie femme et vraie midinette à la fois, pleine de contradictions assumées et toute en féminité exacerbée. Pratiquant le karaoké et la boxe, lisant les BD et les classiques, les Harlequins et Stendhal, engagée et engageante, bref une femme moderne ...
Juste un point qu'il m'est impératif de préciser d'entrée : ne jamais confondre une pouf et une poufiasse. On ne joue simplement pas dans la même catégorie.
Après cette présentation dans les règles, je m'en vais sonder les méandres de ce blog et je te promets (je passe au tutoiement puisque les présentations sont faites) de te donner des conseils hautement utiles en matière de relation amicaloureuse...
Chris

Gorgonzolla 03/11/2006 20:08

Bonsoir Chris,
Merci de t'être présentée et bienvenue chez moi...  J'ai moi-même découvert ton blog récemment...  (Votre blog, devrais-je plutôt dire...) L'image de la pouf boxeuse lisant les Harlequins m'avait déjà marqué et je m'étais promis de repasser chez vous prendre de vos nouvelles à Anna et à toi..
En tous les cas, j'aime assez vos écritures à toutes les deux. C'est vivant, pétillant, totalement dans l'air du temps...
PS: Je cherche encore et toujours à résoudre l'énigme du poulet, du cheval, de l'aigle, du pauvre et de son esclave ;-)
 

La Souris Blonde 31/10/2006 15:17

Monseigneur,Pour ma part, je suis arrivée ici de bien souricière façon, attirée par une odeur de fromage, et m'y suis trouvée attrapée comme dans un vulgaire piège à rats. Fort heureusement, votre fromage n'est pas farci à l'arsenic, sans quoi il eût fallu réécrire la fable du corbeau et du renard avec une toute autre morale : "cette leçon vaut bien un fromage... aaargh".Paraît-il qu'on se connaissait dans une vie antérieure, sous d'autres noms, mais après tout, nous ne sommes plus à un pseudonyme près, n'est-ce pas?Personnellement j'aime bien ton blog parce qu'à travers tes textes transparaît une personnalité vraiment attachante, tu te confies avec pudeur et vérité à la fois, ça donne envie de t'aider quand ça ne va pas, comme si on se connaissait depuis longtemps.Enfin, pour répondre à une de tes questions: pourquoi cette fascination pour les rongeurs? Pour plein de raisons:- comme je l'ai expliqué le 6 août dernier, d'abord, à cause de mon sens de l'orientation très particulier, qui me fait chercher mon chemin à la manière d'une souris dans un labyrinthe. D'où un surnom que je traîne depuis pas mal de temps.- a cause d'un cartoon, où une souris se demande à elle-même, pour se donner du courage: "es-tu un homme ou une souris?" avant de se rendre à l'évidence... "Ben, chuis une p'tite souris..."- parce que les rongeurs sont de petites bêtes vives et attachantes, avec de très, très grands yeux luisants... De la discrétion et de grands yeux, un totem idéal pour qui veut observer les moeurs des humains, non?- parce que j'aime bien les chats. Et comme les chats m'aiment, et que les chats aiment les souris, conclusion logique: si les chats m'aiment, c'est que je suis une souris!Ajoutons que les rongeurs ont un petit côté obsessionnel qui me plaît bien, et puis aussi, ça se nourrit volontiers de noix...

Gorgonzolla 01/11/2006 20:15

Effectivement, j'aurais du me douter que mon site allait attirer les souris croqueuses de fromage...
Pas la peine, je pense, de te souhaiter la bienvenue, chère Souris... Tu es déjà une habituée des lieux..  Je ne sais plus si j'ai déjà eu l'occasion de te le dire, je suis toujours très content de lire tes commentaires dont j'apprécie beaucoup l'intelligence et la spontanéité. Que ces commentaires soient rigolos (des fois, qu'est ce que ça peut être insisif, une souris!) ou au contraire plus sérieux, c'est toujours un plaisir de voir les traces laissées par la souris blonde sur son passage... 
Je pense que tu es une fine souris et que tu as une assez bonne connaissance de la psychologie humaine.
A bientôt chère amie.

Giusepe 31/10/2006 13:40

Salut Marquis,

Je suis arrivé chez toi récemment par hasard, en voyageant de blog en blog...
Pourquoi m’y suis-je arrêté ? Sans doute à cause du style (eh oui, avant tout, je suis un lecteur), mélange de sincérité, de simplicité, mais aussi de sens de la narration... une élégance dans la formulation... tu arrives à paraître intime sans mièvrerie, ... un bon petit dosage, quoi.

Je ne peux pas dire que ce que tu vis entre en résonance directe avec mon quotidien, car ma vie est fort différente de la tienne ; mais c’est le pouvoir de la lecture que de faire partager des émotions à ceux qui ne vivent pas nécessairement les mêmes situations, non ? Quand la lecture me donne l’occasion de partager une intimité, je suis preneur, pourvu que celle-ci me paraisse assez riche.

Au fait, pourquoi Gorgonzolla ? Il y a du Rastapopoulos là-derrière ? (La réponse est peut-être dans ton blog, mais je n’ai pas encore tout lu). Et pourquoi deux « l » à Gorgonzolla ?
Tu me diras, je suis mal placé pour poser la question, vu que je ne mets qu’un seul « p » à

Giusepe

Gorgonzolla 01/11/2006 19:57

Je dois avouer, Giusepe, que cela me fait bien plaisir que tu me dises qu'il y a pas mal d'émotion dans ce blog... Merci pour ton sympathique message et bienvenue à toi sur ce petit bout d'Internet...
Je m'en rends compte au moment même où je te réponds, je trouve que l'âme de ce blog a pas mal changé depuis sa naissance...  Au départ, c'était un blog sans vraiment d'orientation particulière. J'y parlais de tout et de rien, de ce que je voyais dans la journée, de ce qui me choquait, de ce qui m'amusait... Puis, progressivement, j'en suis arrivé à aborder des domaines plus personnels, à évoquer des sujets sur lesquels je n'ai pas l'habitude de m'étendre... C'est aussi ça la beauté d'Internet: les articles qu'on y poste peuvent être assimilés à autant de messages introduits dans des bouteilles jetées à la mer et voguant au gré des vagues... On ne sait pas qui, on ne sait pas quand, mais on espére qu'il se trouvera quelqu'un qui lira, sourira, pleurera... Ou pas.
Gorgonzolla a deux "L" car c'est un fromage volant...;-)    En fait, j'errais sur un forum recherchant une recette de cuisine autour dudit fromage. Je suis tombé sur un article sur lequel j'ai eu envie de répondre. L'article n'avait rien avoir avec les recettes de cuisine, mais le pseudo était tout trouvé... L'origine du double L est une simple faute d'orthographe... Quant à Rastapopoulos, l'idée du titre honorifique m'est venue après, au moment où il a fallu écrire "Gorgonzolla" au dessus des deux mains de la bannière et que cela faisait trop vide... (Comme quoi, un pseudo, ça tient à pas grand chose...)
A bientôt, signor Giusepe