Quelques pensées...

Publié le par Gorgonzolla

Je n'ai pas beaucoup écrit ces derniers temps. Pas par manque de temps, ni par manque d'idées... Mais tout simplement parce que l'inspiration n'est pas beaucoup venue..

Ce soir encore, les pensées se bousculent dans mon esprit et je ne parviens pas à bien les ordonner. Toujours les mêmes réflexions qui reviennent les unes après les autres... J'ai l'impression de ne pas bien progresser dans ma vie sentimentale. Cela m'inquiéte un peu .... Et si finalement j'étais vraiment trop compliqué?

Elle... Moi....  Moi... Elle.... Voilà ce à quoi je pense encore ce soir..

Nous sommes en train de devenir de plus en plus complices. J'ai l'impression qu'elle me dit des choses qu'elle ne dit pas aux autres, qu'elle se confie à moi sur des sujets qu'elle n'aborde pas avec les autres collègues.  Ce rapprochement se traduit jusque dans son langage et dans sa façon de parler... Je la sens quitter tout doucement cette attitude réservée qu'elle avait avec moi... Hier, on discutait ensemble et je l'ai entendue laisser échapper un gros mot... Prononcé de façon si délicate, j'ai trouvé tellement mignon que je n'ai pu m'empêcher de sourire...

Aujourd'hui, j'ai l'impression de faire quelque chose de pas très honnête, de trahir la confiance qu'elle semble m'accorder davantage chaque jour. 

Certes, j'ai l'impression d'être pour elle davantage qu'un simple collègue. Mais sans doute doit elle au plus me consirérer comme un bon ami...  J'en suis un peu gêné car  elle ignore certainement à quel point en retour, elle occupe mes pensées...

Vendredi dernier, elle m'a prêté tous les épisodes de la première saison de "Prison Break".  Une série qu'elle adore et que curieux, j'ai eu envie de découvrir.  J'ai dévoré en deux soirées les 22 épisodes ...  C'est une très bonne série que j'ai eu beaucoup de plaisir à regarder. Mais surtout, cela m'a permis de cerner un peu mieux ses goûts en la matière, de voir un peu mieux ce qu'elle aimait regarder...

J'aimerais tant  tout savoir d'elle, connaître ses goûts, ses rêves, savoir ce qu'elle aime lire, ce qu'elle aime faire.

Et surtout, j'aimerais savoir ce à quoi elle pense quand on se regarde et qu'elle baisse lentement les yeux en souriant timidement... Comprendre la magie de ce sourire qu'on s'échange alors à ce moment et pourquoi il me réchauffe tant de l'intérieur...

 

<< Précédent - Sommaire - Suivant >>

Publié dans Un peu de fromage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Souris Blonde 26/10/2006 18:16

Je te croirais complètement, et j'ajoute : je t'admirerais pour avoir su garder tout son sens à cette petite phrase, en en réservant l'usage aux occasions spéciales...Rassure-toi, personne n'est obligé d'être en couple, heureusement! Parole de souris... Et quand on ne se sent pas prêt, qu'on a la tête ailleurs, mieux vaut ne pas se forcer - parce qu'un coeur ça s'use, mine de rien, si on l'utilise mal.Mais bon, p'têt que cette fois-ci, c'est bien parti ? Courage, petit coeur d'artichaud au gorgonzola (miam! ça doit faire un antipasto délicieux, ça) !

Gorgonzolla 27/10/2006 19:12

>> Mais bon, p'têt que cette fois-ci, c'est bien parti ?
Bien parti, je n'en sais rien... Vers quoi, je n'en sais rien non plus... Mais bon, pour l'instant, on y va tous les deux ensemble et c'est assez agréable. Je laisse les choses venir, sans rien forcer...
J'ai peur de m'enfermer tout seul dans le rôle du collégue super sympa avec qui il ne se passera rien... Mais de l'autre côté, je pense aussi à celui avec qui elle envisage d'emménager, et cela m'interdit d'être plus entreprenant...
Si tu as un avis, Souris, donne le moi stp... Que penses tu de cette situation?

steph 25/10/2006 10:55

J'espére juste qu'elle partage les mêmes sentiments envers toi...bien que pour toi même les non-histoires comptent...
De tout coeur avec toi quand même

La Souris Blonde 24/10/2006 17:22

Ah... Je me suis mal exprimée. "vide" n'était sans doute pas le terme correct, et je suis complètement d'accord avec toi (à un point que tu n'imagines même pas!) sur le fait que les non-histoires sont aussi intenses et enrichissantes que les histoires abouties.La question aurait donc dû plutôt ressembler à : ta vie sentimentale est-elle si solitaire que ça? En gros, pas une histoire partagée à se mettre sous la dent? C'est triste, dis... Enfin, je ne sais pas, peut-être que tu as choisi de ne raconter que celles qui n'ont pas marché (comme moi ;-) !

Gorgonzolla 26/10/2006 03:22

J'ai effectivement une vie sentimentale très solitaire et tu as raison, parfois, je me dis aussi que c'est bien triste de ne pas avoir d'âme soeur avec qui partager des sentiments ou échanger des émotions... J'y ai beaucoup réfléchi, je ne pense pas que nous soyons adaptés à vivre seuls...
Mes amis sont pour la plupart en couples. Quelques uns sont mariés, certains ont déjà leur premier enfant, d'autres en sont à leur second... Moi, j'ai l'impression de faire du sur place... Mes histoires de coeur n'aboutissent pas et comme à chaque fois, j'y mets beaucoup de sincérité, j'en ressors toujours le coeur en lambeaux... Comme tu peux t'en apercevoir, chez moi, la cicatrisation est plutôt longue et pendant tout ce temps, mon esprit n'est pas disponible pour de nouvelles rencontres... C'est sans doute ce qui explique que ma vie sentimentale soit si solitaire...
Et si je te disais que je n'ai encore jamais dit "je t'aime" à une fille, me croirais-tu Souris?

La Souris Blonde 23/10/2006 00:21

Une question que je me pose, mais... Au fait, tu nous as parlé de trois histoires comme si elles constituaient la totalité de ta vie sentimentale, et les trois fois, tu as passé ton temps à plafonniser et jamais approché la jeune femme de vraiment près.Alors ta vie amoureuse a été si vide que ça?

Gorgonzolla 23/10/2006 21:10

Chère Souris,
Tu touches là à un point sensible... C'est une question que je me suis souvent posée et que je me pose encore et toujours... Je ne crois pas qu'il y ait vraiment de réponse simple...
Contrairement à ce que certains de mes amis se disent sans doute, ma vie sentimentale n'est pas si vide que cela. En tout cas, j'aime à le penser... J'aime aussi me dire que les non-histoires comptent autant que les vraies... Est ce que je cherche à m'en persuader ou est ce que j'en suis intimement convaincu? Je ne saurais vraiment en être certain...
A la lecture des trois histoires racontées sur ce blog, tu auras certainement réussi par toi même à discerner un cheminement  commun, une même progression dans les sensations et les sentiments éprouvés.... Tout d'abord, de la curiosité, puis de l'attirance et de la passion, ensuite une longue phase de cristallisation et d'interrogations,  mais finalement, toujours cette force irrésistible qui finit par l'emporter sur les doutes, me poussant à me jeter à l'eau et à me dévoiler sans calcul ni arrières pensées...
Quoiqu'il arrive, on aboutit toujours à cet instant où j'ai l'impression que quelque chose de très fort me pousse à extraire fébrilement mon coeur de ma poitrine, à le poser encore tout palpitant sur le billot, en retenant ma respiration et en espérant que ne soit pas asséné le coup de hache qui le brisera en mille morceaux...
Eprouver tout cela, je ne pense pas que ce ne soit rien... (Rien que de le dire, j'en ai encore des noeuds au ventre...)
Les trois jeunes femmes que j'ai évoquées sur ce blog ont un point commun. Elles ont toutes eu une attitude, un geste, un comportement qui m'a intrigué, ou qui m'a touché. Chacune d'entre elles m'a ému à un moment ou à un autre, succitant mon intérêt d'une manière ou d'une autre. Je m'en aperçois maintenant en relisant mes articles: pour chacune d'entre elles, je peux dire précisément ce qui m'a poussé à chercher à mieux la connaître...  Je ne crois pas au coup de foudre. Je pense que je suis bien trop cérébral pour cela. Je crois par contre au charme des gens, à cette capacité qu'ont certaines personnes à faire naître  en d'autres des sensations agréables qui peuvent se transformer en sentiments...
Je ne pense pas que ma vie amoureuse soit aussi vide que cela. Je découvre à mon rythme, j'explore, j'analyse....  Je suis d'ailleurs curieux de voir où me mènera ou ne me mènera pas la troisième histoire que je vis actuellement.  (Je n'en parle pas trop car je n'arrive pas encore à bien comprendre ce que je ressens...)
Jusqu'à présent, toutes les histoires vécues sont différentes. Toutefois, je trouve cela rassurant car j'ai l'impression que même différentes, elles semblent quand même converger dans la même direction...
Pour moi, une non histoire n'est pas forcément moins enrichissante qu'une histoire ayant abouti. Tout dépend de la sincérité avec laquelle on aborde les choses...  Je ne collectionne pas les histoires et je trouve que finalement, trois non-histoires, c'est déjà pas si mal que cela...
Ai-je répondu à ta question, curieuse petite Souris?