Life is a puzzle...

Publié le par Gorgonzolla

Il arrive parfois des choses très étranges dans la vie de tous les jours. Des choses qu'on ne prend pas vraiment le temps d'analyser, mettant tout sur le dos de la Coïncidence...

"C'est une coïncidence...", "Quelle drôle de coïncidence"...

Mais dans la vie, y a-t-il autant de coïncidences que cela?

Petit retour en arrière (dans certains métiers, on appelle ça un "flachebaque"...)  pour vous expliquer comment j'en suis arrivé à me poser cette question existentielle...

Nous sommes jeudi matin. Il doit être 8h20, le tramway arrive à la porte de Versailles. Les portes automatiques s'ouvrent et laissent passer un flot continu de voyageurs. Un homme monte. La trentaine, lunettes à la Yves Saint Laurent, plutôt bien habillé. Des couleurs osées mais finalement bien assorties. Original sans atteindre les limites de l'excentricité. L'homme semble nerveux. Il tripote son téléphone portable, dernier cri de la technologie...

Porte de Vanves, une jeune femme monte dans la rame. La trentaine aussi. Bonne présentation, un look classique et soigné. La jeune femme est sophistiquée sans en avoir l'air. Le chic parisien, quoi.

L'homme et la femme sont assis l'un en face de l'autre. En diagonale, plus exactement. L'homme parcourt les titres de 20mn, le journal gratuit distribué sur les réseaux de la RATP. La femme "textote" fébrilement.

Le tramway arrive Porte d'Orléans. Porte d'Orléans, c'est la station où je descends. Enfin, normalement... Car là, perdu dans mes hypothèses, j'avais complétement oublié que j'étais arrivé à destination... Brûtalement arraché à mes pensées par le signal sonore, je saute sur le quai in extremis, un peu désolé de n'avoir pas obtenu plus d'indices sur ces deux personnages bien intriguants (je sais,je sais, il en faut pas beaucoup pour m'intriguer...)

La journée passe... Rien de bien particulier, une journée banale, qui ne mérite pas plus que ces quelques mots pour la décrire... 

Le soir, en reprenant le tramway dans le sens inverse, quelle ne fut ma surprise de retrouver mes deux sujets... Ils étaient assis à la place même où je les avais laissés le matin... Et chose plus extraordinaire, ils se parlaient comme s'ils se connaissaient depuis toujours...

Les oreilles complètement écarquillées et les yeux regardant dans une autre direction (technique enseignée dans toutes les écoles d'agents secrets...), j'ai bien sûr essayé d'en savoir plus...

Mais non, apparement, ces deux là ne se connaissaient pas avant et il s'agissait d'une banale coïncidence. Une coïncidence qui les a sans doute fait échanger un sourire quand ils se sont reconnus. Une coïncidence qui les a poussés à engager la conversation...

Mais dans la vie, y a-t-il autant de coïncidences que cela?

Tenez, prenez les films de Lelouch par exemple. La vie ne se résume pas à un film de Lelouch, bien sûr... Mais le schéma de ses films est quand même très caractéristique... En général, plusieurs histoires sont racontées en paralléle. Et toutes finissent par lentement se rejoindre... Chaque détail, chaque coïncidence a son importance. Et pendant tout le film, on a un peu l'impression de voir les pièces d'un puzzle s'assembler les unes aux autres...

Et si finalement, la vie était un immense puzzle?

 

<< Précédent - Sommaire - Suivant >>

Publié dans Tranche de vie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Giusepe 05/10/2007 09:24

Le plus rigolo serait que vous ayez joué un rôle dans cette rencontre ; par votre attitude, votre position... Votre descente précipitée du tramway, par exemple, est peut-être à l’origine d’un croisement de regard... c’est peut-être même vous qui avez été le sujet de la discussion initiale !

En ce qui concerne les coïncidences, tout dépend du sens que l’on donne aux évènements, et de l’importance qu’on y accorde. Pour moi, une coïncidence n’est troublante qu’à partir du moment où elle a été vraiment anticipée, car chaque événement, même le plus banal peut après coup être analysé comme la conséquence d’un événement hautement improbable. C’est notre appétence d’humain à rechercher du sens partout qui nous pousse à reconstruire le réel sous forme de coïncidence.

Dans un livre que je viens de lire, il y a un type qui est victime d’une rafle dans un autobus. Il en est complètement traumatisé, et se met à considérer que c’est vraiment injuste, car sa présence dans le bus est la conséquence de hasards divers, et que, en principe, il n’aurait pas dû se trouver dans le bus. Il en arrive à se trouver d’avantage victime que ses compagnons d’infortune (et à les détester !) qui eux, prennent ce bus régulièrement. Or, c’est absurde, car les terroristes auraient pu choisir un autre le bus... celui qu’il prend habituellement par exemple.

Si vous vous étiez formulé « tiens, ce serait curieux que ces personnes lient connaissance », alors c’eût été une coïncidence troublante qu’elles le fassent effectivement. Ici votre histoire est charmante, mais constitue plutôt pour moi un excellent témoignage sur votre sensibilité à observer et à interpréter.

pimienta 04/10/2007 12:49

Parfois on échaffaude des plans (appelés généralement "plans à la Gorgo" dans toutes les bonnes écoles d\\\'agents secrets, mais là je ne t\\\'apprends rien) pour se retrouver sur la même ligne de métro qu\\\'une certaine personne, à la bonne heure, au bon endroit, et cependant, ça foire...et cela même quand il n\\\'existe que deux lignes de métro...
 On finit par intégrer qu\\\'il n\\\'y a plus de son, plus d\\\'image, et que cela ne reviendra pas...
Et puis un jour, on se retrouve sur un improbable même trottoir...par hasard.
Il me manque un bout, que dis-je plusieurs bouts du puzzle, mais grâce à toi je vois le bout du tunnel ! 

Petite marie 03/10/2007 21:50

Tout le temps, j'ai l'impression que tout a été écris, même si on rencontre des tas de problèmes, à l'intérieur de notre galère, des tas de choses se goupillent bien, comme des pièces de puzzles ... J'ai des milliers d'ex comme ça !
Dans ma vie, chaque fois que les choses n'allaient pas comme je voulais et ça m'angoissait, mais avec du recul, je ne pouvais que me dire "heureusement" que ça m'est arrivé, car ça aurait pu être pire si les choses s'étaient déroulées comme je voulais !
J'ai eu pleins de galères mais j'ai toujours eu de la chance dans mon malheur, comme si j'avais un ange gardien, bizarre, non !
Gorgonzolla, je m'éloigne peut-être du contexte mais voilà à quoi ton message me faisait penser !
Quand j'ai recroisé le chemin de "tu sais qui"  je n'ai pu m'empêcher de croire au destin, et j'ai l'impression que nous aussi, on s'est reconnu ...
Mais en même temps je me dis que c'est tellement prétentieux de penser ça ... Nous ne sommes que des poussières à l'échelle de l'univers !!!!
Viens nous raconter un peu ta vie !