Déclaration...

Publié le par Gorgonzolla

Belle Marquise,

 

Même si vous en avez sans doute déjà deviné la nature, je souhaitais vous faire part des sentiments que je nourris à votre égard... Les taire ne serait pas honnête, et vous m'en voudriez certainement de ne pas vous les dire...

Tout d'abord intrigué par votre douceur et votre délicatesse, j'ai cherché à mieux vous connaître, à mieux vous comprendre. Votre amabilité et votre gentillesse ont fait le reste... Aujourd'hui, j'ai pour vous tellement d'admiration et de respect, que je n'ose vous dire que je vous aime.

Je n'ose vous le dire car je ne souhaite risquer cette relation qui nous lie, tenant trop à la complicité de nos échanges et à la magie des moments que nous partageons...

Je n'ose vous le dire car je sais que vous ne pouvez me donner plus que ce que vous m'accordez déjà...

Je n'ose vous le dire car vous pourrriez penser que je vous en demande davantage...

Je n'ose vous le dire, tout simplement car j'ai peur de perdre votre confiance...

Mais tout ce que je n'ose vous dire, vous le savez déjà...

 

 

<< Précédent - Sommaire - Suivant >>

Publié dans Un peu de fromage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cinn 26/06/2007 08:35

"tout le monde souhaite que je me jette à l'eau" : Oups, on est repérés ! Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs, tu es le seul à pouvoir choisir in fine si tu veux risquer que les choses évoluent dans un sens ou dans l'autre.Je pense que tu limiteras le risque de "période de glaciation" si tu laisses expressément la porte ouverte à l'amitié (mais seulement si c'est sincère, évidemment). Il ne faut pas qu'elle se sente  "coincée" par ton souhait. Fais-lui savoir que tu désires davantage et que tu as des sentiments pour elle, mais aussi que tu tiens à la relation particulière de complicité que vous partagez, et surtout que tu ne veux l'obliger à rien, qu'elle reste libre. Je ne sais pas ce que les autres femmes en penseront, mais il me semble que cet aspect est important à souligner si elle a quelqu'un.http://www.wikihow.com/Ask-a-Girl-Out-if-She-Is-Already-Dating (rigolo à lire, il y a à prendre et à laisser. Surtout le compliment sur les cheveux fait très "dragueur à la noix". Mais il y a aussi des pistes, notamment sur le "langage corporel")

La souris blonde 25/06/2007 17:12

La même, sans le "marquise" et avec des "tu" si tu la tutoies effectivement dans la vie, c'est tout à fait envoyable...A mon avis vous gagneriez largement à clarifier la situation. Même si cela signifiait, pour toi, perdre espoir, cela permettrait d'évacuer les ombres qui ternissent votre amitié. Pour avoir vécu la situation, crois-moi, mieux vaut parfois un "non" bien franc (ou, qui sait, un "moi aussi je" bien troublant?" que continuer à raser les murs l'un et l'autre.

Gorgonzolla 25/06/2007 21:08

Décidément, Souris, tout le monde souhaite que je me jette à l'eau au risque de me noyer!
Je ne sais pas encore exactement ce que je vais faire... Précipiter les choses en me déclarant à elle sans savoir exactement ce qui va en résulter?  Procastiner en puissance en me contentant des moments agréables glânés par ci et par là? 
J'aimerai beaucoup que cette situation évolue, mais je n'ai pas trop envie de refaire un tour sur la banquise à compter les pingouins...
Bon, je crois que je vais d'abord attendre que se passe cette conférence où elle m'a proposé d'aller avec elle la semaine prochaine... Je verrai peut-être mieux après...

Giusepe 25/06/2007 14:49

Je ne sais pas ce que j’ai bricolé, Marquis, avec le lien vers la bouteille à la mer. Pardon pour ce désagrément, je vous laisse le soin de réparer ma bêtise.

Gorgonzolla 25/06/2007 20:51

Vous êtes tout excusé, Giusepe... Pour les lecteurs qui la cherchaient, la bouteille à la mer se trouve en fait  ici ...
Le message contenu dans la bouteille différait un peu de celui du message d'aujourd'hui... A l'époque, je souhaitais prendre de la distance pour me protéger... Aujourd'hui, j'ai bien compris que cela ne servait plus à rien...
 

Giusepe 25/06/2007 14:47

Cela me rappelle votre bouteille à la mer...

C’est Cyrano, là derrière ? Celui qui attendit si longtemps avant de lui dire, alors qu’elle l’aimait, et qu’il le savait ?

Eh oui, ce n’est pas simple...

« Mais tout ce que je n’ose le dire, vous le savez déjà... »

Vraiment ? Le sait-elle ? Ou n’est-ce là que la formulation du souhait qu’elle devine vos sentiments sans que vous n’ayez à les formuler ?

Gorgonzolla 25/06/2007 20:45

Et oui, Giusepe, il s'agit bien de Cyrano, là derrière... Un personnage romanesque que je comprends tout à fait et dont j'admire la grandeur d'âme, la générosité, et le comportement chevaleresque...
Pour tout vous dire, cher Giusepe, je pense que la demoiselle sait mes sentiments pour elle... Avec le recul, je pense qu'elle les a peut-être même devinés avant l'épisode des clémentines...
Elle ne m'a jamais vraiment parlé de son ami... Ou tout au plus, une fois ou par inadvertance, elle a laissé échapper son prénom dans un souffle... Pourquoi tant de mystère? Peut-être cherchait elle tout simplement  à me ménager, ayant deviné mes sentiments pour elle...
Aujourd'hui, j'essaye d'éviter au maximum tout comportement ambigu avec elle. Plus de déjeuner ou de pause café en tête à tête... On rentre parfois ensemble, mais c'est bien le seul écart... Toutefois, il subsiste toujours ce petit quelque chose entre nous qui fait que notre relation n'est pas exactement comme avant... Quelque chose qui ne s'efface pas... Si elle n'avait pas deviné mes sentiments pour elle, le temps aurait déjà effacé ce petit quelque chose qui aujourd'hui ne s'efface plus...
Je n'ai pas peur de formuler mes sentiments... Ce que je crains davantage, c'est ce qui se passera après...

Cinn 23/06/2007 20:31

Très jolie déclaration, Marquis.As-tu l'intention de la faire connaître à l'interessée ? Si c'est le cas, je te conseille de modifier la fin, même si elle correspond à ton état d'esprit du moment.En effet, si tu en viens à te déclarer, ton état d'esprit aura changé...  tu assumeras mieux tes sentiments et tu sauras dire que tu n'exiges rien d'elle sans avoir honte de souhaiter plus....  tu me suis ?

Gorgonzolla 25/06/2007 20:12

Merci pour ton commentaire, Cinn...
J'ai essayé d'être le plus sincère possible dans la rédaction de ces quelques lignes...  Le plus dur reste à faire... Car c'est une chose d'avoir écrit ces quelques phrases... mais c'en est une autre de les faire parvenir à l'intéressée....  Trouver le moment opportun... Se jeter à l'eau... (Et au passage, oublier qu'on ne sait pas nager!)