Coeur d'artichaut...(épisode 7: Frequently Asked Questions)

Publié le par Gorgonzolla

Les mois passèrent. Les choses n'avaient pas vraiment évolué entre eux. Ou plutôt, elles avaient évolué vers une situation de statu quo où elles ne pouvaient plus évoluer... Le jeune homme y réfléchissait souvent ... Elle avait certainement compris qu'il s'intéressait à elle, mais pour une raison ou une autre, ne souhaitait pas avancer sur ce terrain... Pourquoi?

Etait-ce parce qu'ils étaient collègues? Jusque là, il n'y avait pas vraiment réfléchi mais il comprenait la difficulté des relations naissant dans un milieu aussi particulier que le monde du travail, où chacun est à la recherche de l'information croustillante qui lui permettra de se rendre intéressant  tout à l'heure à la cantine... Le monde du travail... Un monde où pour rompre la monotonie, les gens sont à l'affût  des couples se formant, s'amusant lors des pauses café à disséquer impitoyablement  les moindres tentatives de rapprochement...  Ce n'était certainement pas si facile à assumer... Enfant, il adorait jouer avec le feu et notre pyromane en herbe en avait retenu un enseignement essentiel: trop de vent éteint l'allumette... 

Mais était-ce la seule raison? En effet, il avait l'impression que l'intérêt qu'il lui portait était partagé... Les attitudes, les regards, les gestes, les comportements, tout semblait montrer qu'ils n'étaient pas indifférents l'un à l'autre.. Et s'il s'était trompé? Quand on cristallise, on a toujours une fâcheuse tendance à toujours tout interpréter dans le même sens et on a du mal à rester objectif... Il en avait fait la douloureuse expérience il y a quelques années, à l'époque où il était encore étudiant...

D'ailleurs, peut-être qu'elle aussi avait eu une précédente expérience douloureuse dont elle ne s'était pas encore totalement remise? Car on ne nait pas ainsi avec une telle carapace et elle cachait certainement des blessures pas encore complétement cicatrisées... Pour l'avoir vécu, il savait que dans une telle situation, seul le temps pouvait soigner...

Cela tombait bien, du temps, il en avait...

Il attendit...

 

[La suite, dès que j'ai un moment...]

 

<< Précédent - Sommaire - Suivant >>

Publié dans Un peu de fromage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ana 13/09/2006 15:49

dis-moi, c'est une véritable telenovela brésilienne!!! il y a 150 épisodes? Chouette!!

Gorgonzolla 13/09/2006 19:01

En fait, les épisodes à venir sont de plus en plus difficiles à écrire... Trop récent, pas assez de recul, et tout ça...  Mais bon, patience, il y a des trucs intéressants à venir...

La Souris Blonde 11/09/2006 18:04

Oui mais... Un coeur d'artichaud sans la salad cream, ça manque de saveur...OK, je sors!

Gorgonzolla 11/09/2006 20:55

L'artichaut, c'est meilleur mariné!  ;-)

Casual 10/09/2006 15:31

En fait, je reprends, ce n'est pas du Barbara C., c'est un telenovelas!
Remarque un coeur d'artichaut, ça se mérite. On se farcit toutes les feuilles, puis les poils, puis ça brûle les doigts et enfin, enfin le meilleur... :)

Gorgonzolla 10/09/2006 20:07

Pour te donner une petite indication, l'épisode n°1 se déroulait entre 1996 et 1998... Le prochain épisode (n°8)  aura lieu en mars 2005... Il va falloir encore se cogner quelques épisodes avant d'arriver jusqu'à aujourd'hui!
Courage, on y est presque...