Oui mais non.... et vice versa...

Publié le par Gorgonzolla

Bon.


Quand on reprend le blog après l'avoir délaissé pendant si longtemps, on a le choix entre plusieurs façons de faire...


Façon de faire n°1:


S'excuser platement auprès de son fan club de la faible activité éditoriale de ces derniers temps.


Lui expliquer qu'à force d'écrire des pages et des pages sur son nombril et tout ce qui tourne autour, on a fini par se poser des questions existentielles et par se dire que "le blog, tu vois, oui mais non, tu vois..."


Puis, une fois que le dit fan club semble avoir à peu près réalisé à quel point un bloggueur torturé, ça peut être compliqué, une fois qu'il a à peu près assimilé le concept du "oui mais non", lui expliquer que finalement, c'est pas vraiment ça et qu'en fait, ce pourrait même être plutôt l'inverse... 


Que si on reprend le blog, c'est parce que "le blog, tu vois, oui mais non, tu vois...Mais avec un peu de recul, tu vois, c'est pas vraiment non, c'est plutôt oui, tu vois?"


(Bon, si tu ne vois pas, ne t'affole pas, c'est normal, il n'y a pas grand chose à voir...)



Façon de faire n°2:


Revenir l'air de rien. Afficher un petit sourire aux lèvres et garder les mains bien enfoncées au fond des poches. Adopter une démarche impassible et passer en sifflotant.


Bref, faire comme si de rien n'était et enchaîner...


Enchaîner, oui... Reste à savoir sur quoi...


Oh! Ne vous inquiétez pas... J'ai bien quelques idées au fond du sac...


En attendant, chers lecteurs, une question que nous vous posons, mon nombril et moi, et sur laquelle nous aimerions avoir votre point de vue.. "A votre avis, qu'est ce qui me fait écrire? "


Soyez brillant!




<< Précédent - Sommaire -Suivant >>
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Serenity 29/12/2008 09:27

Moi aussi, je suis arrivée ici parce qu'amoureuse d'un collègue... Mais cela fait plus d'un an et demi, et depuis, j'ai changé de vie et je suis retombée amoureuse, l'amour a été partagé, et il est aujourd'hui terminé... Malgré le fait que de l'eau ait passé sous les ponts, je prends toujours plaisir à vous lire Marquis. Mais à quoi bon se forcer... Votre inspiration reviendra, petit à petit... Parlez-nous de tout, de rien, au fond, cela a-t-il une importance ?

Gorgonzolla 10/01/2009 11:03


Parfois, j'aimerais bien connaître votre démarche, et savoir comment  vous, les gens de l'Internet, vous finissez par arriver sur ce blog... Qui se ressemble
s'assemble?


Caprice 03/12/2008 23:19

cher marquis,comment vous décrire l'infini tristesse qui s'empare de moi lorsque qu'il n y a toujours pas de nouvel article sur votre blog.Ce blog n'est pas mort, vous ne pouvez pas le laisser agoniser, faites quelquechose, parlez nous de vous et non pas des abricots, ce blog est le votre que diable!J'ai envie de vous dire d'aller de l'avant, mais je pense que vous l'avez déja fait. Je vous lis depuis 2 ans, époque à laquelle moi aussi j'étais amoureuse d'un collègue en secret et qui ne m'a jamais considéré autrement qu'une simple amie.Mon histoire a évolué en même temps que celle que je lisais sur votre blog, et a connu le même dénouement.Aujourd'hui j'ai bel et bien tourné la page, et j'aimerais tellement vous relire, continuez à nous donner de vos nouvelles cher marquis,votre blog est ma bulle d'oxygène.

Gorgonzolla 10/01/2009 10:53


Bulle d'oxygène, bulle d'oxygène! Gloups... Tout le monde respire encore un peu, là?


Giusepe 03/11/2008 20:35

Quant à moi, je ne répondrai à votre question que quand vous vous remettrez vraiment à écrire...Pour le moment, votre question est un peu étrange. On pourrait plutôt se demander ce qui, en ce moment, vous retient, vous empêche d'écrire.

Gorgonzolla 10/01/2009 10:51



Encore une fois, bien vu, Giusepe...



Cinn 22/10/2008 12:07

Façon de faire n°3 : Dire que l'on revient, et puis repartir, histoire de tenir les lecteurs en haleine un peu plus longtemps encore ?

Gorgonzolla 10/01/2009 10:50



Je reviens dans deux minutes.



La souris blonde 02/10/2008 20:00

Ces derniers temps, marquis (enfin, les derniers temps du blog... Puisque ces derniers temps IRL, rien ne vous faisait écrire ;-), j'avais l'impression que vous écriviez pour partager vos impressions avec d'autres, et avoir leurs impressions sur les événements qui les suscitaient... Quête illusoire, évidemment, puisque nous n'avions de ces événements que votre point de vue nécessairement subjectif - peu de chance, donc, que nous nous prononcions avec justesse sur les événements, davantage que nous nous prononcions sur le point de vue qui les perçoit...Donc, partager des sensations ? Obtenir des conseils ? Ou carrément... Utiliser le blog pour changer votre vie, comme Archimède? "Donnez-moi un point fixe et un levier et je soulèverai le monde"...

Gorgonzolla 07/10/2008 02:13



Un petit peu de tout cela à la fois, jeune Souris... Même si je pense que "partager" reste le maître mot.


Partager des sensations, partager des images, partager une pensée...
Ecrire permet de mettre des mots sur ce qu'on ressent,  de décrire une scène qu'on a vécu, ou encore de noter une réflexion qu'on a eue...

Blogguer permet de le partager avec d'autres personnes, de recueillir des réactions, des avis, des conseils...

Dans le processus du blog, il y a certainement à la base une démarche un peu nombriliste et sans doute narcissique (donner son point de vue, c'est déjà ne pas le trouver complétement stupide)
mais au bout du compte, le jeu en vaut la chandelle...