On change d'année...

Publié le par Gorgonzolla

cadran1.jpgBon, je l'avoue, ce soir encore, je comptais me draper dans le silence majestueux du blogueur en mal d'inspiration... Je n'avais vraiment pas l'intention d'écrire... 

Puis j'ai pensé à vous, chers lecteurs... J'ai pensé à vous qui venez frapper régulièrement à la porte de ce blog, qu'il vente ou qu'il neige, les mains complétement bleuies par le froid, les pieds enveloppés de vieux chiffons... (NDLR: Ca fait un peu Cosette, là, mais c'est juste parce que j'ai relu hier le tome I des Misérables...)

Je vous ai imaginés en train de cogner contre le carreau embué, le regard brillant et plein d'espoir... Et j'ai alors entendu s'élever la voix acariâtre du mauvais boulanger, celui-là même qui fait ses croissants à l'unité:

- "Non, pas cette fois... J'ai pas eu le temps d'en faire aujourd'hui... Repassez demain..."
bougonnait-il... 

Là, pris d'un incommensurable remord en imaginant votre déception, je me suis dit que j'avais beau être un tout petit artisan du Net, deux articles en un mois, ce n'était quand même pas terrible... Même en cette période un peu particulière... Car cela a beau être la fin de l'année, ce n'est pas une raison de s'arrêter d'écrire... Même si le changement d'année est toujours une période un peu étrange où on se dit souvent "On verra à la rentrée"... 

Avec le changement d'année, on a tendance à procrastiner. Car on a toujours l'impression que quelque chose va changer... Un peu comme si le changement de millésime impliquait forcément du renouveau. Alors que finalement, si on y réfléchit bien, il n'y a pas vraiment de raison pour qu'il y ait quelque chose qui change... 

Une année qui se termine, une autre qui commence, et avec elle, tout ce qu'on peut en espérer, tout ce qu'on peut en redouter... Mélange inconscient d'angoisse et d'espoir sur lequel bien souvent, on ne parvient pas à mettre de mots... Un peu d'irrationnel que vont encore exploiter les vendeurs de magazines, à grand renfort d'horoscopes, en vous révélant dès demain tout ce que vous réserve l'année 2008... Amour, Travail, Famille, Santé, vous saurez tout... Et cela, sans même l'avoir demandé... 

Pour ma part, je ne prédis pas encore l'avenir... 

Cela ne m'empêche pas de vous souhaiter une très bonne année 2008 en espérant qu'elle apporte des réponses à toutes vos questions, des solutions à tout vos problèmes... Et comme la vie, ce n'est heureusement pas que cela, espérons que cette nouvelle année 2008 vous apporte aussi tout ce que vous pouvez en attendre d'autre...




<< Précédent - Sommaire -Suivant >>
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jerry 05/01/2008 22:35

Marquis,Un seul souhait pour cette nouvelle année, mais il est de taille, si j'ose dire : pouvez-vous augmenter la taille des caractères de vos billets? Mes pourtant jeunes yeux s'éraillent sur ces pattes de puces...Et à vous, ben on vous souhaite quoi? Tout le bonheur du monde, bien sûr, et des pêchez, des abricots, des fraises, enfin tous les fruits qui vous siéront...

Gorgonzolla 07/01/2008 07:10

Que ne le disiez vous plus tôt, chère amie! Vos souhaits sont des ordres... Je penserai à vous en écrivant de façon plus lisible dorénavant!Merci pour vos voeux fruités... Je rêverai de déguster un bel abricot... Oui, un abricot  à la peau veloutée, et rougissant légérement ... Oui, j'en rêverai...